Adam Wood | Americana Blues Rock

adam wood

Premier album “Hang On”, sortie nationale le 06 Octobre 2014

(Freemount Records/Modulor)

LA PRESSE EN PARLE

« (Il) fait la part belle aux guitares enfiévrées, aux mélodies attrayantes et à sa voix élégante … »
ROCK & FOLK

«  Only Birds Can Fly, boogie glam aux relents folk, serait une douce et jouissive improbabilité où flirteraient Marc Bolan et Neil Young »
PLUGGED

«  Une bien belle découverte »
LE PARISIEN

« On est fan de son premier album Hang On »
OUI FM

PRÉSENTATION

    Chaque musicien a des bouts d’Amérique qui pendent aux branches de ses rêves. Ces vestiges tanguent aux vents contradictoires de la liberté et du désespoir. Comme des fantômes, ils hantent nos imaginaires et viennent en procession habiter la musique d’Adam Wood.

C’est en 2010, que le jeune Adam Wood se lance en solitaire, exploitant ses talents de multi-instrumentiste. Il écrit, joue de quasiment tous les instruments, enregistre et produit lui-même, en totale indépendance. Début 2012, il donne naissance à son premier EP 6titres “A forest behind the Tree”, qui lui permettra de faire une cinquantaine de dates.

Mais Adam Wood ne comptait pas en rester là. Aujourd’hui il sort son premier album intitulé “Hang On” (cd/vinyl/K7/digital) à paraitre le 6 octobre 2014 chez Freemount Reccords et Modulor. Il y transgresse la folk au bénéfice de boogies tendus et électriques. Sa voix douce-amère dompte maintenant des grooves incandescents. Les mélodies sont propulsées dans des ciels orageux où s’ébrouent habituellement Neil Young ou Midlake. Les arrangements signés Denis Clavaizolle (Bashung, Arthur H, Murat, Cocoon…) offrent une ossature puissante aux mélopées du jeune auvergnat.

Pour preuve, “Hang on” s’ouvre avec l’impétueux Tender Love, aussi caressant qu’une tempête de glace en Géorgie. Au fil du disque, Adam Wood impose un tempo fiévreux et habité. Il prend des trains hantés par Buffalo Springfield pour traverser une Amérique qu’il plie à sa volonté. Même au cœur des tempêtes de claviers et de chœurs, on distingue toujours la lumière rougeoyante d’une guitare en majesté. Précise et affutée, elle calligraphie le nom de ce pays inatteignable décrit par Henry Miller : L’Amérique.

Fréderic Sérager

VIDÉOS

Adam Wood - Ghost train / War Train

LIENS

  • Upcoming shows

    Aucun évènement à venir.

LINE-UP

Adam Wood
chant, guitares éléctriques et accoustiques, claviers, percussions,

Jamie Pope
basse, choeurs

Yann Clavaizolle
batterie, percussions, choeurs

Benjamin Tessier
choeurs, claviers

Pascal Mondaz
Ingénieur du son

DISCOGRAPHIE

Adam Wood - A Forest Behind The Tree (réédition Japa)

A forest behind the tree (EP)
6 titres
2012

12 Jacket (3mm Spine) [GDOB-30H3-007}

Hang on (LP)
8 titres
2014

CONTACTS

Marina Daviaud
06 88 76 67 13
marina(@)bmk(-)team(.)com

Chloé Bouget
06 61 11 21 68
chloe(@)bmk(-)team(.)com

ESPACE PRO

Biographie (FR) Biographie (ENG) Pack Photo Pressbook (maj dec-2014)